Le Centre de Formation Victor Braun

Centre de Formation Victor Braun pour jeunes adultes handicapés mentaux

Le 25 janvier dernier, Jean- Claude Cottet Moine (JCC) et l’équipe JEFPAG ont rendu visite aux acteurs et bénéficiaires du Victor Braun Training Center, au Sud de Cebu City. Le Victor Braun Training Center (VBTC), fait partie du programme KAIROS développé par la congrégation des « Sisters of the Sacred Hearts of Jesus and Mary ».

Le programme KAIROS englobe 3 programmes : un programme de soutien à domicile pour les enfants présentant des besoins particuliers et ne pouvant se rendre au centre; un programme communautaire et le VBTC, pour les jeunes adultes handicapés mentaux, dispensant une formation professionnelle et un accompagnement vers l’indépendance.

Depuis plus d’une dizaine d’années, le centre accueillent 29 jeunes adultes handicapés mentaux , de plus de 16 ans, nés dans des milieux défavorisés de Cebu City (squatter area-bidonvilles). Ces jeunes, trop souvent livrés à eux mêmes, rejetés, parfois même par leur propre famille, se construisent dans un milieu où leur vulnérabilité est au combien exacerbée dans la vie de tous les jours.
Le Centre Victor Braun et son équipe dévouée accueillent ainsi ces jeunes bénéficiaires dans un environnement sain, sécurisé et adapté à leurs besoins, permettant le suivi d’un programme de développement personnel et d’intégration sociale. Le programme permet l’acquisition d’une certaine autonomie passant par l’hygiène corporelle, la cuisine, les taches ménagères, la vie en communauté …
De plus, grâce à des étudiants stagiaires (infirmiers et psychologues notamment) est mis en place un suivi psychologique et psychomoteur indispensable à l’épanouissement et au développement des bénéficiaires.

Le programme Livelihood au coeur du centre

L’autonomie et l’intégration sociale passant également par le travail, les bénéficiaires sont formés au sein du centre à travers le programme Livelihood. La formation se fait en fonction de leurs capacités : artisanat (conceptions de chiffons, tapis, impression sur vêtement, impression sur mugs, bijoux …), entretien ménager, cuisine et jardinage (notamment plantation et vente d’aloe vera). Les jeunes sont divisés en plusieurs groupes selon leur niveau de formation, 4 d’entres eux sont désormais complètements autonomes et consacrent leur temps à la confection artisanale.

Toutefois, le centre rencontre de nombreuses difficultés lorsqu’il s’agit de trouver des entreprises partenaires désireuses de recruter ces jeunes handicapés à la suite de leur formation. Afin de rebondir, le centre met en vente ses diverses fabrications . Si le bénéfice des ventes ne permet pas une autonomie financière du centre, il permet de payer la facture d’électricité et de transmettre un petit « salaire » aux jeunes du centre et ainsi valoriser leur travail et leur procurer un sentiment d’accomplissement et de fierté, cette somme leur permettant parfois de participer aux dépenses alimentaires de leurs familles.
Ne bénéficiant d’aucune aide de la part de l’Etat mais toutefois très sollicité par les écoles publiques pour leurs très bons résultats, le centre ne peut malheureusement pas accueillir plus de bénéficiaires du fait du manque d’espace au sein du batiment. L’équipe du VBTC est donc actuellement à la recherche de nouveaux locaux afin d’accueillir de nouveaux jeunes handicapés mais aussi et surtout de bénéficier d’une pièce calme, de relaxation, permettant de se focaliser sur un bénéficiaire à l’écart de l’agitation habituelle du centre, notamment pour des séances de psychomotricité. Trouver un local près des habitations des jeunes bénéficiaires semble toutefois plus compliqué que prévu, la deuxième option serait donc de construire sur le terrain actuel un batiment de plusieurs étages.

À la suite de cette touchante visite, l’équipe JEFPAG et Jean-Claude COTTET MOINE ont décidé d’agir. Une étude de projet est actuellement en cours afin de répondre au mieux aux besoins et aux attentes du centre et de ses bénéficiaires.

Découvrir le Victor Braun Training Center en vidéo :