[ INTERVIEW : DEUX BÉNÉVOLES AU GRAND COEUR ]

[ INTERVIEW : DEUX BÉNÉVOLES AU GRAND COEUR ]

Lilian est professeur de danse depuis 22 ans, et Sylvie, sa compagne, est professeure de mathématiques. Originaires de Montpellier, le couple s’est envolé pour les Philippines, en Asie, en novembre dernier en tant que bénévoles pour la Fondation Jefpag, créé par Jean-Claude Cottet Moine. « Je l’ai rencontré lorsqu’il prenait des cours de danse dans mon studio il y a quelques années, raconte Lilian. J’ai senti son attachement pour les Philippines, son implication dans de nombreuses actions humanitaires et son désir d’aider les plus démunis. »
Au cours d’un déjeuner dans le Sud de la France, Jean-Claude propose au binôme de donner des cours de danse pendant trois semaines aux jeunes enfants et adolescents défavorisés de Cebu, deuxième plus grande ville du pays. Il est persuadé que cette idée va être un succès.
Lilian et Sylvie acceptent de se lancer dans cette aventure inédite. « Nous n’imaginions pas du tout ce que nous allions vivre, précise Lilian. C’était un challenge interculturel. J’espérais transmettre ma passion là-bas. »
Ils se retrouvent très rapidement sur un terrain de basket un vendredi après-midi sous un soleil de plomb face à 200 élèves, impatients de découvrir le Rock’n’Roll. « Après plusieurs heures de cours, ils continuaient à danser, ils n’étaient pas fatigués et ne voulaient pas s’arrêter, se réjouit Lilian. Ils étaient très demandeurs, reconnaissants et ont progressé très vite. »
Une expérience aussi satisfaisante pour les danseurs en herbe que pour leurs deux professeurs français. « C’est une leçon d’humilité de voir les bidonvilles dans lesquels vivent ces jeunes sans pour autant perdre leur belle énergie, ajoute Lilian. Ça faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à danser. »
Jean-Claude avait raison : initier ces jeunes défavorisés à une activité à laquelle ils n’ont pas accès en temps normal a été une véritable réussite. « Certes, la danse ne répond pas à un besoin alimentaire, termine Lilian, mais elle apporte un supplément de joie de vivre à ces populations. » L’équipe de la Fondation Jefpag attendait Lilian et Sylvie cet été aux Philippines, avant que le coronavirus remettent certains projets à plus tard. Heureusement, ce n’est que partie remise !
Retrouvez ici la vidéo de ce projet danse : https://youtu.be/76j9ZyMTzrc
Follow by Email
Facebook
YouTube